Ayant filmé avec mon réflexe une scène de nuit entièrement éclairée par quelques enseignes néons, je me suis rendu compte des merveilleuses qualités des nouveaux capteurs en basse lumière. Et cela m'a donné envie de sillonner Paris la nuit pour essayer de capter ces étranges lumières qui n'obéissent plus aux lois de la nature auxquelles  je suis habitué en tant que photographe de paysages. Le problème c'est que le mouvement de la vidéo permet de masquer le bruit électronique dû à des réglages ISO très importants. C'est comme une sorte de diversion qui rend la qualité de l'image moins importante que le déroulement du récit. 

Avec une photo fixe, l'oeil est tout de suite accaparer par cette présence de grains inhabituelle et la seule solution envisageable serait d'utiliser un trépied pour se garantir des ISO plus bas.  Or je ne veux pas m'encombrer d'un tel matériel et préfère faire flamber les ISO. Jusqu'à maintenant des photos faites entre 1600 et 6004 ISO donnait de beaux résultats en matière de couleurs et de contraste mais restait un peu gâché par un bruit assez épais et irrégulier.