Grâce à la dernière version de Lightroom, j'avais réussi à trouver un réglage anti-bruit assez satisfaisant mais qui avait tendance à me créer un léger moutonnement assez désagréable. Avec la dernière version de DXO optics Pro 9, est apparus une nouvelle fonctionnalité appelée "prime"  qui traite le bruit très efficacement et donne un résultat tout à fait époustouflant. Plus de moutonnement, un grain fin et très précis tout en gardant un beau contraste et un niveau de détail très agréable.  L'inconvénient reste le temps de traitement par image qui est très élevé (3 minutes pour une image de 13 Mo), mais qui ne me paraît pas rédhibitoire dans la mesure où il n'est pas question de traiter l'ensemble de ma production mais uniquement quelques photos issues de ma sélection finale. De plus, Dxo  possède une autre fonctionnalité antibruit appelée "haute"  qui s'apparente à celle de Lightroom et qui peut être utilisée en production normale.

Je suis bien conscient de couper les pixels en 4 et je suis tout à fait d'accord que la qualité d'une photo ne se mesurera jamais en fonction de la qualité de son bruit. Mais la technologie est là pour être utilisée quand on en a besoin et, il est sûr que dorénavant, j'utiliserai ce réglage "prime" pour améliorer mes meilleures photos de nuit, gardant Lightroom et son incomparable workflow pour le reste de ma production.

Pour bien voir la différence de rendu entre les trois traitements, cliquer sur l'image pour voir l'original. Vous pouvez voir sur cette capture que le rendu Lightroom et le rendu "haute"  sont assez similaires même si je trouve quand même que le grain généré par DXO  est plus précis et plus régulier. Le rendu "prime" est nettement plus lisse et sans aucun moutonnement.

Pour bien voir la différence de rendu entre les trois traitements, cliquer sur l'image pour voir l'original.

Là encore je trouve que le traitement "haut" de Dxo est plus précis que celui de Lightroom qui donne des grains amalgamés assez peu esthétiques. Le traitement "prime" est très régulier et permet même de rajouter un peu plus de netteté pour rendre les détails dans l'obscurité plus présents.

Pour bien voir la différence de rendu entre les trois traitements, cliquer sur l'image pour voir l'original.

Ici, on voit bien la différence entre les trois rendus antibruits. On voit bien la légère tendance au moutonnement de lightroom très difficile à contrôler.